M@re Nostrum

"Els Ullastres"
Plongée sous-marine à Llafranc
par Miquel Pontes
traduction Annie Unland


Le
Baix Empordà

lafranc est un village de la province de Gérone, situé en plein coeur de la Costa Brava, d'où l'on peut aisément se rendre sur quelques-uns des meilleurs lieux de plongée de toute la côte méditerranéenne, encore préservés de la dégradation qui a progressivement détruit ces sites à la beauté singulière.

De même que Calella de Palafrugell et Tamariu, Llafranc fait partie de la commune de Palafrugell (Baix Empordà), dans la province de Gérone. De par le passé, cette ville s'est remarquablement développée grâce à l'implantation d'une importante industrie fondée sur la manufacture de produits en liège, et particulièrement la fabrication de bouchons, entre 1880 et 1914. Il s'agit, aujourd'hui encore, d'une activité typique de cette région, bien qu'elle ait perdu en importance depuis l'essor qu'y a connu le tourisme au cours de ces dernières années.


Llafranc est un village très tranquille, surtout en dehors de la saison touristique. Il se singularise par la présence du Cap de Sant Sebastià, qui s'asseoit sur les escarpements rocheux qui protègent le port de plaisance, et nous offre une vue unique sur le littoral environnant ; en outre, nous pouvons y voir l'ancienne tour de guêt qui date de 1445, l'ermitage de Sant Sebastià et le phare du même nom, qui, lui, date de 1857.

Llafranc, un village face à sa mer


Llafranc et sa côte, au nord "els canons de
Tamariu", au sud "els Ullastres".

Llafranc offre toutes sortes d'infrastructures liées à la mer et possède son propre port de plaisance qui protège les embarcations des implacables assauts de la mer, le plus souvent provoqués par la "tramuntana", le vent du Nord, et le "llevant", le vent d'Est.

Dans ce village, il existe deux centres de plongée - le célèbre Snorkel et le Ecosub Tritón - ce qui, compte tenu de la petite taille de Llafranc, atteste de la popularité du site parmi les plongeurs. La plongée dans "els Ullastres" est notoirement connue.


Parois gorgées de gorgones
rouges et jaunes.

"Els Ullastres" se composent de trois montagnes sous-marines. Elles se trouvent à environ 500 mètres au Sud du Cap de Sant Sebastià et sont numérotées respectivement de 1 à 3 au fur et à mesure que nous nous éloignons de la côte.

L'intérêt des plongées dans "Els Ullastres" tient à l'omniprésence de gorgones rouges et jaunes (Paramuricea clavata), ainsi qu'à l'abondance de poissons, plus particulièrement les sars à tête noire (Diplodus vulgaris), les sars communs (Diplodus sargus) et autres poissons pélagiques méditerranéens qui y pullulent.

En observant attentivement les crevasses et les cavités, éventuellement à l'aide d'une lampe torche, il nous est également possible de déceler parfois la présence de corail rouge (Corallium rubrum), bien qu'il y soit très rare.

LES MEILLEURES PLONGEES
SUR CETTE ZONE

Premier "ullastre"


Le 1er Ullastre est
le plus protégé

Ce qui caractérise cette montagne sous-marine, c'est qu'elle possède un sommet plat, situé à une dizaine de mètres en-dessous de la surface de l'eau et qu'elle descend subitement jusqu'à 27 mètres de profondeur.

Comme il s'agit de la plongée la plus proche de la côte, c'est également la mieux protégée contre les assauts des vents qui sévissent dans cette zone, en particulier la "tramuntana" et le "llevant", qui peuvent être assez forts et rendre la plongée plus ardue. C'est pourquoi cette plongée est conseillée aux moins expérimentés.

Deuxième "ullastre"


Deuxième Ullastre,
une excellente plongée

Ce qui caractérise cette plongée, c'est la profusion de vie que l'on y rencontre : en effet, cet "ullastre" est protégé de la pleine mer tout en n'étant pas trop proche de la côte.

Cet "ullastre" a son sommet à environ 8 mètres au-dessous de la surface de la mer et il descend "en piqué" jusqu'à 35 mètres au Nord et à l'Est, tandis qu'au Sud, la pente est émaillée de saillies qui nous conduisent plus doucement jusqu'à 42 mètres de profondeur.


Les gorgones rouges
sont des colonies de
petits animaux sédentaires

Nous y trouvons un grand nombre de gorgones rouges et jaunes (Paramuricea clavata), plusieurs espèces de sars (Diplodus sp.), et, de temps en temps, quelques congres (Conger conger), bien cachés dans leurs abris. Hélas, les mérous (Epinephelus guaza) brillent par leur absence du fait de la persécution dont ils font l'objet : ils sont presqu'en voie d'extinction à cause des adeptes de la pêche sous-marine, alors que c'était un poisson très courant dans nos eaux.

Cette plongée est la plus populaire car, si elle n'est pas aussi spectaculaire que le troisième "ullastre", elle n'est pas non plus aussi difficile, à condition que la mer soit assez calme.

Troisième "ullastre"


Troisième Ullastre,
le plus intéressant

C'est la plongée qui se situe le plus au large et celle qui exige des plongeurs le plus haut degré de compétence afin de pouvoir la mener à bien : en revanche, elle nous réserve d'agréables surprises. Cet "ullastre" a son sommet à environ 9 mètres au-dessous de la surface, il descend juqu'à 45 mètres et même 55 sur la partie extérieure qui donne sur la pleine mer.

C'est précisément dans cette zone que les gorgones sont le plus abondantes, car ces colonies d'animaux ont besoin des courants chargés d'éléments nutritifs pour pouvoir assurer leur survie.


Sar à tête noire ou "saifía"
parmi les gorgones

On y trouve également en abondance les poissons typiques de cette zone, tels que les sars à tête noire (Diplodus vulgaris), les sars communs (Diplodus sargus), parfois quelques congres (Conger conger) et les immobiles chapons (Scorpaena scrofa). Avec un peu de chance, nous pouvons y apercevoir un mérou (Epinephelus guaza), qui passe généralement de façon très fugitive, et dans la partie la plus extérieure il est possible de rencontrer un brochet de mer (Sphiraena sphiraena) à la recherche de nourriture.

"Els canons de Tamariu"
ou "La llosa de la Cala Nova"


Trois parois en pierre, trois merveilles de la nature "Els canons de Tamariu" ou "La Llosa de Cala Nova"

Cette plongée, peut-être la meilleure de toute la zone, est également connue sous le nom de "la llosa de Cala Nova". Elle passe entre trois arêtes montagneuses qui avancent vers la pleine mer, parallèlement les unes aux autres. Elle permet de descendre de 14 mètres, en son point le plus élevé, à 42 mètres de profondeur.

Ces arêtes forment des défilés qui regorgent de gorgones et autre vie marine.


Corail rouge (Corallium rubrum) dans une crevasse, une heureuse rencontre.

L'eau y est généralement assez claire (certains affirment qu'il y a jusqu'à 40 mètres de visibilité), mais cela dépend de facteurs tels que les tempêtes et les courants qui peuvent troubler l'eau par l'apport de sédiments provenant de la côte voisine.

Llafranc est en fait un des meilleurs sites de plongée de la Costa Brava. Nous pouvons nous y régaler des merveilles que nous offre la Méditerranée Occidentale. On y trouve des lieux de plongée propres à satisfaire tous les goûts et adaptés à tous les niveaux : c'est donc une destination particulièrement recommandée à tous les plongeurs.

© Miquel Pontes
© Traduction Annie UNLAND : cypsele@club-internet.fr

 

  Navegación rápida

   


Aviso Legal

© Miquel Pontes 1996-2017  Todos los derechos reservados


Última modificación: 07 d’agost 2017 06:37


Hemos recibido visitas