M@re Nostrum

Les méduses
par Josep Mª Dacosta

Traduit par Annie Unland

medusa.jpg (26786 bytes)
Une méduse luminescente Pelagia noctiluca
© Miquel Pontes 1998

l est toujours intéressant pour le plongeur de quitter des yeux les fonds sous-marins pour jeter un coup d'œil vers la surface, vers le bleu. La chance peut, tantôt, lui offrir une rencontre avec des poissons pélagiqes, tantôt, lui permettre de découvrir des organismes planctoniques relativement grands, comme les méduses et les cténophores.

Les méduses sont des animaux bien connus, en particulier à cause des piqûres qu'elles provoquent au moyen de cellules urticantes, les cnidocystes, situées dans leurs tentacules.

Effectivement le préfixe cnido, du grec, kníde, signifie "ortie". De plus, il donne son nom au groupe zoologique auquel appartiennent les méduses et les polypes : les cnidaires.

Méduse fait référence à l'une des trois Gorgones et, concrètement, à la seule qui n'était pas immortelle. Elle fut aimée par Poséidon qui la séduisit dans le temple d'Athénée. La déesse, irritée, transforma les magnifiques cheveux de Méduse en d'effroyables serpents qui pétrifiaient quiconque la regardait.

Persée lui trancha la tête et l'utilisa au cours de ses expéditions pour pétrifier ses ennemis, notamment pour libérer Andromède. C'est pourquoi on retrouve Méduse dans l' origine mythologique du corail.


Un doigtier Beroe forskali
cténophore de pleine eau.

Le plongeur peut observer d'autres animaux planctoniques translucides : les cténophores qui constituent un phylum différent des cnidaires. Contrairement à ces derniers, les cténophores ne sont pas urticants et il faut beaucoup d'attention et de chance pour les repérer dans l'eau.

Parfois, nous pouvons être surpris par les 8 rangées de cils (ctenos signifie peigne) qui parcourent la surface de leur corps transparent et où la lumière se refracte de façon multicolore.

Selon l'excellent guide de Steven Weinberg, "Découvrir la Méditerranée" (Cf. Bibliographie), les cténopores sont précisément les êtres vivants qui, agrandis, ont servi de modèles pour dessiner les extra-terrestes du film Abyss. Le cinéma en arrive à être la mythologie de l'époque contemporaine.

Bibliographie

  • Enciclopedia Sopena. Nuevo diccionario ilustrado de la lengua española. Editions Ramon Sopena, Barcelone.
  • Steven Weinberg "Découvrir la Méditerranée". Ed. Nathan. París 1992, 1993.

© Texte : Josep Mª Dacosta
© Traduction Annie UNLAND : cypsele@club-internet.fr

 

  Navegación rápida

   


Aviso Legal

© Miquel Pontes 1996-2017  Todos los derechos reservados


Última modificación: 07 d’agost 2017 05:53


Hemos recibido visitas